Craquer pour une baignoire ilot, est-ce une bonne idée ?

C’est la baignoire tendance, celle où on se prélasse en se sentant comme une star, avec un parfum d’ambiance subtil, une musique douce et relaxante. Elle trône littéralement au milieu de la salle de bains.

On la voit dans tous les magazines de décoration, souvent dans des pièces largement vitrées avec une vue superbe sur un paysage naturel grandiose (et bien entendu aucun vis-à-vis).

Techniquement parlant, elle n’a rien de particulier. La baignoire ilot est une baignoire comme les autres, on peut même l’utiliser en la disposant contre le mur (même si c’est un peu dommage, ce n’est pas sa destination première). Mais d’un point de vue décoration et organisation de la pièce, la question est différente. La baignoire ilot a besoin d’espace, saurez-vous l’installer dans une pièce qui lui convient ?

baignoire ilot pour salle de bain-raffinee

La baignoire ilot au milieu de la salle de bains

Autant le dire tout de suite, même alignée contre le mur, la baignoire ilot n’est pas faite pour les toutes petites salles de bains, ni même pour les salles de bain standard des appartements modernes.

Sa forme particulière, évasée, fait que son emprise au sol est nettement plus importante qu’une baignoire traditionnelle. C’est aussi ce qui fait son charme et son confort, puisque la baigneuse (ou le baigneur) aura plus d’espace. En l’alignant contre le mur, on perd réellement de la place utile.

Sa place naturelle est donc au coeur de la salle de bains. Autant dire dans un appartement d’architecte, un duplex, une maison particulière où l’on peut aménager une grande salle d’eau. Il faut en effet pouvoir détourner la plomberie de sa place désormais traditionnelle (contre le mur) pour faire arriver au centre la robinetterie et l’évacuation des eaux.

Si la salle de bains était déjà installée, cela veut dire, dans la majorité des cas, casser une partie non négligeable du carrelage, voire se retrouver confronté à des problèmes de pente dans le sol pour apporter l’eau au tuyau d’évacuation principale.

Il faut par ailleurs prévoir une place libre suffisante autour de la baignoire pour qu’elle ne gêne pas la circulation en direction du lavabo, des placards qui occuperont le mur.

La baignoire ilot dans la chambre

En réalité, la vogue des baignoires ilots vient d’une autre mode, celle des salles d’eau attenantes à la chambre sans véritable séparation, au mieux une cloison ou un demi-mur. Réservées en général aux suites parentales ou aux suites dans les maisons d’hôtes, ces salles de bains, souvent jouxtées d’un dressing, correspondent à une vision hédoniste de la salle de bains. Elle rappellent les anciens boudoirs où les élégantes passaient énormément de temps, proposant un espace complet destiné à la détente et au soin de soi.

Mais ces salles de bains posent des problèmes particuliers d’aménagement, notamment la gestion des vapeurs et des buées. Une ventilation assez forte doit être installée pour éviter d’humidifier la partie chambre. En effet, s’il est très agréable de passer une demi-heure dans un “hammam” personnel, se glisser ensuite dans un lit aux draps humides est beaucoup moins sympathique !

Et la pudeur dans tout ça ?

Enfin, pour certains, la salle de bain sans séparation pose un problème de pudeur : même en couple, on a besoin d’une certaine intimité, d’un peu de mystère pour séduire. Ne pas pouvoir se soustraire aux regards quand on se lance, par exemple, dans une opération d’épilation, ou tout simplement quand on se brosse les dents, sans être au meilleur de sois-même, le matin : voilà qui empêche beaucoup de gens de sauter le pas vers ce type de salles de bains.